Confortable et écologique, la poêle à granulés est de plus en plus prisée des ménages français. Cet équipement procure un chauffage optimal en période hivernale. Outre sa commodité, la poêle à granulés préserve la propreté de l’environnement. Elle est aussi économique. Son utilisation réduit les charges énergétiques de votre habitation.

Un équipement économique

La poêle à granulés attire de plus en plus les foyers français en raison de l’économie qu’elle pourvoit. Son rendement fait de cet équipement un système de chauffage intéressant. Cette solution affiche une meilleure performance. Les poêles labellisées Flamme Verte possèdent un rendement minimum de 85 %. Cette classification indique que ces appareils consomment peu d’énergie en fonctionnant tout en optimisant le chauffage de la pièce. Ces systèmes sont donc des meilleurs choix pour modérer les factures énergétiques de votre résidence.

La poêle à granulés est connue pour son autonomie optimisée. À l’opposé d’une poêle à bûches ou d’une cheminée, son alimentation peut être exécutée automatiquement. Une telle programmation réduit les fréquentes interventions manuelles et renforce la sécurité au quotidien.

Les granulés de bois sont peu onéreux. Ils sont le second combustible de chauffage le plus abordable après les bûches. Proposées à prix modéré, ces sources d’énergie pallient à l’augmentation des charges liées au chauffage. Chauffer son habitation avec une poêle à granulés procure une réduction non négligeable des charges énergétiques. Ce système de chauffage est une alternative intéressante à la chaudière à gaz ou à fioul.

Notez que l’achat d’une poêle à granulés peut être soutenu par une aide financière ou fiscale. Une subvention garantira une réduction du prix de l’appareil ou du coût des travaux de mise en place. Parmi les aides accordées lors de l’achat de cet équipement de chauffage, il y a le crédit d’impôt, la TVA à taux de 5,5 %, la prime énergie et les appuis de l’Anah.

Écologique et facile à utiliser

Obtenus à partir d’une compression de sciures de bois et de copeaux, les granulés ou pellets affichent une faible émission de gaz carbonique. Ils permettent l’automatisation intégrale de votre système de chauffage. Leur taux d’humidité est en dessous de 8 %, ce qui pourvoit une bonne combustion (bien meilleure que celle des bois de chauffage émettant des fumées plus polluantes).

Le choix d’une poêle à granulés de bois est bénéfique pour l’environnement. Cette démarche est l’option idéale pour modérer le bilan énergétique d’une maison. Les systèmes de chauffage sous le label Flamme Verte 5 étoiles sont dotés d’une faible émission de gaz à effet de serre. Leur éjection de particules ne dépasse pas 90 mg/m3. Le choix des granulés en vrac évite l’utilisation du plastique. Pour maintenir le pouvoir calorifique du combustible, évitez autant que possible de le mettre en contact avec l’humidité et les chocs. Sachez que le taux de cendre des granulés de bois est en dessous de 1 %.

La poêle à granulés est simple à utiliser. Les pellets étant fractionnés, ils brûlent en entier et permettent une automatisation plus poussée. Le réapprovisionnement en combustible du brûleur s’effectue via un silo. La température de la poêle peut être réglée avec précision. Selon vos besoins, programmez vous-même les cycles de chauffage de chaque foyer du système. Vous pouvez, par exemple, effectuer un paramétrage selon le temps de présence des occupants. La poêle à granulés est une solution commode et sécurisante. Son utilisation procure un gain de temps non négligeable au quotidien.

Plusieurs technologies au choix

La poêle à granulés se décline en plusieurs modèles et technologies. Selon vos besoins, optez pour le modèle qui vous convient. Le système ventilé est équipé d’une soufflerie. Celle-ci garantit une propagation prompte de la chaleur. Selon le modèle, l’équipement peut s’orienter vers l’avant ou le haut. Pour un peu plus de confort, choisissez une poêle dotée d’une soufflerie réglable de 1 à 5 ou un modèle qui peut se couper intégralement.

La poêle à granulés hydro fonctionne comme la chaudière. Elle propage la chaleur via le chauffage central. Cette solution promet de belle flamme. La mise en place de ce système étant assez complexe, confiez-la à un professionnel qualifié.

Une poêle à granulés canalisable est équipée de ventilateur supplémentaire afin de chauffer une salle adjacente. Cette solution est parfaitement adaptée à une pièce un peu enfermée. Pour réduire l’encombrement phonique que pourrait générer l’appareil, veillez à ce que chaque ventilateur puisse se régler de manière autonome.

La poêle à convection naturelle a un fonctionnement plus particulier. La chaleur est stockée dans un corps de chauffe avant d’être diffusée progressivement sans ventilation. Ce système est beaucoup plus silencieux. Un modèle doté de motoréducteur continu est une solution moins bruyante.

Le système sans électricité est un équipement très fiable. Il diffuse la chaleur par le biais d’une convection naturelle. Ce modèle est idéal pour un chauffage d’appoint. Pour un peu plus de commodité, orientez-vous vers une solution équipée de réservoir à granulés qui approvisionne le foyer en continu et non un modèle qui brûle le combustible en un seul coup.

Les critères de choix à prendre en compte

La technologie n’est pas le seul point à considérer dans le choix d’une poêle à granulés. La puissance est également un critère essentiel. Exprimé en kW, ce détail se chiffre souvent entre 6 et 14 kW. En tout cas, améliorez l’isolation de votre maison avant de modifier votre système de chauffage. Le dimensionnement de la puissance de l’appareil doit se coïncider à la superficie à chauffer et non à la surface totale de l’habitation. Le rendement n’est pas un critère important puisqu’il dépend de la fumisterie appliquée. Le label Flamme Verte est un excellent repère pour vous guider.

Côté matériau, optez pour un produit résistant à la chaleur. Le creuset en fonte est un bon choix. Contrairement à un modèle en acier, il est plus lourd, ce qui garantit une bonne longévité. Cette matière affiche une meilleure performance pour réduire les bruits émis lors de la chute des combustibles.

Pour le stockage des granulés, choisissez un modèle ayant une capacité de réservoir de 16 kg au moins. Une telle contenance permettra de stocker un sac de combustible, ce qui pourvoit une bonne journée d’autonomie en plein hiver. Les systèmes les plus généreux peuvent en disposer plus de 50 kg.

La partie entretien reste un point essentiel bien que cela soit moins contraignant que celui d’une poêle à bois. Pour maintenir le bon état de l’appareil, un nettoyage régulier du creuset est indispensable. Cela permet de retirer les résidus de combustion et d’éviter le bouchage des orifices d’arrivée d’air. Un système haut de gamme est équipé d’une grille de décendrage assurant le nettoyage automatique de l’appareil, ce qui échelonne l’entretien.

Le prix et l’esthétique de l’appareil

Le prix d’une poêle à granulés de bois varie en fonction de sa technologie, de son design, de son matériau et de sa performance. Un équipement labelisé est un peu plus cher qu’un modèle standard. L’esthétique de l’appareil a aussi un impact sur la fixation du tarif. Les fabricants proposent un large choix de modèles sur le marché. La poêle à granulés se décline en plusieurs formats pour s’adapter à toutes les architectures de logement. Selon le cas, optez pour une solution qui s’harmonise avec votre intérieur et qui répond aux besoins de chauffage de votre habitation. Notez que l’esthétisme du système n’est pas le seul détail à considérer.