Blogcolliers de serrage

Un collier de serrage permet de maintenir deux éléments cylindriques en position. Il garantit en même temps l’étanchéité et la rigidité. Le serrage applique une compression autour des pièces assemblées pour que l’ensemble forme un circuit fermé et stable. Tout collier de serrage se compose de trois parties : la vis de serrage, le boîtier et la bande de serrage. Avec l’évolution des installations et canalisations, ce système de serrage s’améliore et se diversifie.

L’importance du serrage

Le collier de serrage se définit comme un dispositif de raccordement de deux éléments cylindriques par emmanchement. En plastique ou en métal, cet objet garantit l’étanchéité et le verrouillage des jointures. Ce système de fixation, qui prend la forme d’un collier, comprime les raccordements de deux tuyaux. Une déformation élastique accompagne cette compression pour un couplage parfait. Ce travail de serrage se réalise par le maintien des raccords et la stabilisation de la pression. Le collier de fixation s’utilise dans plusieurs domaines. Que ce soit pour la mécanique, le bricolage, la tuyauterie, la ventilation ou les travaux sanitaires, l’achat de collier de serrage en ligne devient indispensable. Un bricoleur amateur peut s’aventurer à assembler deux tuyaux à l’aide d’un collier de serrage. Cependant, il doit respecter des normes pour éviter les risques. Avant tout, chaque tuyau présente une limite de pression. L’utilisation d’un collier ne change en rien cette résistance, le choix du tuyau reste alors plus important. Pour faire plus attention, on doit recourir à des colliers de serrage assez résistants pour garantir une pression constante et stable. Si la pression produite par les produits dangereux devient trop forte ou supérieure à 10 bars, on double les colliers de serrage.

Ensuite, le collier de serrage se choisit selon le diamètre du tuyau et l’usage souhaité. Également, les manipulateurs font attention au raccord des embouts. Ces liens de serrage doivent présenter des entailles ou des accroches qui limitent les fuites. Pour les fortes pressions, les raccords à sertir se voient plus efficaces.

L’utilisation des colliers de serrage

D’abord, dans leur utilisation originelle, les colliers de serrage conviennent aux pressions moyennes des véhicules à moteur ou dans les installations domestiques. Pour une pression moins de 16 bars, ils s’utilisent dans les domaines mécaniques, le monde de la réparation automobile ou les recherches. Sur le marché, ces colliers se diversifient par leur constitution et leur résistance à la corrosion. Ensuite, ces colliers s’utilisent dans des cas secondaires tels que les réparations d’urgence. En cas de haute pression, les professionnels ont recours à des garnitures plus épaisses pour obtenir une compression plus considérable et une étanchéité plus efficace. Aussi adaptée pour couvrir un ensemble de câbles, la préférence va vers le serre câble. Puis, les colliers en plastique, à embase et avec porte-étiquette conviennent pour fixer des câbles électriques des appareils électroniques, des voitures ou des avions. Pourvus d’autocollants pour s’ancrer dans le mur, ils facilitent la gestion d’espace et l’organisation des systèmes électriques. Encore, dans la lutte contre les falsifications de documents, on fait appel aux colliers de scellé afin de cacheter une boîte. Un témoin indique si la boîte vient d’être ouverte ou non.

Par ailleurs, pour raccorder des tuyaux de gaz ou des systèmes d’irrigation, on conseille l’utilisation des colliers à vis. Par leur bande à crans dotés d’un pas de vis, les constructeurs peuvent construire des raccordements souples dans l’industrie automobile. Dans la construction et le BTP, des gaines de ventilation et des flexibles de climatisation nécessitent des colliers à deux fils. D’autres domaines sollicitent les colliers de serrage : les tuyaux de gaz, les durites de pression ou encore les conduits de refroidissement.

Les types de colliers de serrage

Les colliers en plastique se déclinent en plusieurs types. On peut citer le nylon cranté, en rilsan ou en polyamide comme composants de la serre câble. Avec la forme d’un ruban, ces objets souples et flexibles peuvent se reboucler sur eux-mêmes pour une fixation ferme. Le bout du ruban étant dentelé et rétréci, l’insertion devient plus facile et sécurisée grâce à un cliquet antiretour. Les colliers en nylon cranté s’utilisent au niveau du raccord de tuyaux d’arrosage automatique. Ceux en rilsan ou en polyamide servent au frettage de câblage des tuyaux souples et au blocage des gaines de ventilation dans une version plus robuste. Aussi, les joints de serrage anti-dérapage s’adaptent très facilement aux matières légères comme les isolants de tube. Pour les colliers en métal, le collier de serrage en inox sert de maintien de deux tubes pour donner passage à un fluide (carburant, huile, eau bouillonnante, etc.). Ce genre de raccord se règle aisément pour s’adapter au diamètre des tuyaux. Le métal en question se constitue par un alliage en aluminium, en laiton ou en fonte.

Puis, les colliers à vis et à fil se fabriquent sur-mesure pour des performances mécaniques étonnantes. Ils permettent les raccords des tuyaux d’irrigation, d’arrosage ou encore de conduite de gaz domestique. Les avantages procurés restent les mêmes grâce aux colliers à oreille composés d’une bande métallique lisse et élastique. Pour des cas particuliers, des éléments spécifiques distinguent les colliers avec crochet ou encore ceux munis d’un tourillon. D’autres types de colliers plus robustes permettent un assemblage très compact.

Les matériaux utilisés dans les colliers de serrage

Le collier de serrage se constitue de plastique ou de métal suivant son usage. Il se catégorise en six niveaux suivant les dispositions des normes concernées. Le choix du bon modèle s’appuie sur plusieurs critères. Pour vérifier la résistance à la corrosion, on introduit l’objet dans une enceinte de brouillard salin. Un bon collier résiste aux conditions très contraignantes. Selon des tests, le plus résistant dure jusqu’à 400 heures, le moins robuste n’excède pas les 72 heures. Certains colliers de fixation se constituent d’acier inoxydable, de zinc ou sont galvanisés. Par cette raison, les cas de fuite diminuent considérablement tout en gardant une souplesse. Aussi, un collier en métal reste toujours le plus conseillé que celui en plastique.

Comment choisir un collier de serrage ?

Le collier de serrage concerne tout type de matériel et structures à raccorder. Afin de choisir celui qui correspond à vos besoins, de nombreux critères entrent en jeu. Primo, tenez compte de la charge supportée par le tuyau et de son diamètre. Pour accrocher des supports publicitaires, des télévisions ou d’autres matériels, les installations nécessitent des colliers robustes, durables et de bonne qualité. Restez toujours prudent de ne pas dépasser le poids maximal autorisé pour garder la sécurité. Cette indication se retrouve sur les fiches produits ou en ligne. Par ailleurs, le diamètre du collier de serrage en inox se détermine suivant la structure des éléments à fixer. Sa conception s’effectue dans le respect des normes obligatoires. Aussi, on doit passer par une certification sur les normes internationales ou européennes. Enfin, la majorité des montages réalisés reste figée. Toute modification ultérieure implique un fractionnement du collier déjà installé. C’est la raison pour laquelle les professionnels descendent sur terrain pour repérer les éléments à raccorder et ainsi déterminer le type, la circonférence et la matière des liens de serrage à utiliser. Si les objets à raccorder deviennent trop larges, la pression de serrage ne doit pas s’exagérer. L’utilisation d’un câble adéquat permet de limiter les risques de dysfonctionnement ou de panne.