Les spas sont des produits tendances qui offrent un moment de bien-être et de confort dans les hôtels, établissements de repos ou chez les particuliers. Pour installer votre nouvelle alliée détente, il faut prendre en compte de nombreux éléments comme : la nature des travaux, l’emplacement du bain à remous et la réglementation en vigueur. Quelles sont les différentes étapes à accomplir pour poser un jacuzzi d’extérieur sur une terrasse ?

Installation d’un jacuzzi sur une terrasse

Installer un spa sur une terrasse est l’occasion de se détendre tout en admirant une vue imprenable sur le jardin. Pour que le projet soit réalisable, on doit prendre en compte plusieurs paramètres visant à s’assurer que les travaux ne risquent pas d’endommager le balcon. Avant de commencer les travaux, on doit vérifier que la terrasse peut supporter le poids du bassin, l’eau et ses occupants. Un mini-bassin vide pèse aux alentours de 250 à 500 kg. Il faut prévoir jusqu’à 2 t, une fois le bassin rempli. Il est crucial de vérifier au préalable que la terrasse est assez solide pour supporter une telle charge. Autre prérequis avant d’entamer les travaux, le maître d’œuvre doit obtenir une autorisation d’un professionnel du bâtiment.

Par mesure de sécurité, il est recommandé de concevoir une dalle de béton pour supporter le jacuzzi. La dalle renforce la capacité de charge d’une terrasse tout en augmentant sa durée de vie. Elle sert aussi à faciliter les branchements nécessaires au fonctionnement du bassin d’eau chaude. Prévoir une dalle d’au moins une dizaine de centimètres pour que le renforcement soit efficace. Il existe une astuce pour améliorer le confort de l’équipement, celle de procéder à une isolation acoustique. Ce système atténue les bruits des buses et des pompes de filtration qui provoquent une nuisance sonore pouvant gêner les voisins. Ceux qui veulent profiter de moments de détente en toute intimité devront entreprendre une isolation visuelle. Cette précaution permet de se détendre à l’abri des regards indiscrets des voisins.

Pour installer un dispositif de bien-être encastré, il est plus prudent de contacter un spécialiste. Les professionnels étudient la faisabilité du projet, entreprennent des travaux de terrassement, aménagent le jacuzzi, fixent les tuyaux et les branchements et effectuent les travaux de finition. Si l’équipement à poser n’est pas un spa encastrable, l’intervention du spécialiste est réduite. L’expert intervient pour accomplir les raccordements conformes aux règles de sécurité. Le pisciniste pourra également se charger d’aménager quelques marches ou un escalier pour accéder facilement au bassin non enterré.

Où peut-on installer un jacuzzi gonflable ?

Utiliser le bas à remous durant toute l’année en le posant à l’intérieur de votre domicile. Placez-le à l’extérieur de la maison pour apprécier le beau temps. Contrairement aux modèles encastrables, les accessoires gonflables peuvent être déplacés au moment de changer l’eau. L’avantage du jacuzzi gonflable est qu’il peut parfaitement être placé à l’intérieur d’un logement. Il est aussi possible d’installer cet équipement de loisirs dans un appartement. Il faut toutefois prévoir une aération de la pièce et renforcer le sol où l’on place le mini-bassin.

Cette activité engendre de l’humidité. Il est primordial que le revêtement du sol résiste à l’eau afin de supporter les éclaboussures. Éloigner le système de loisirs des boiseries et des tapisseries. Ces derniers sont sensibles à l’humidité. La véranda représente un lieu idéal pour accueillir ce type de loisir. Pour l’aménager correctement, poser le dispositif de détente sur un sol lisse et plat. En installant l’équipement à l’intérieur d’une habitation, on peut apprécier les plaisirs de la balnéothérapie pendant toute l’année. Si vous habitez dans un appartement possédant un balcon spacieux, il est possible d’y installer un spa gonflable. Contacter un ingénieur pour s’assurer que la terrasse est suffisamment solide pour accueillir une telle installation.

Sachez que l’on peut renforcer la solidité du balcon. Cette opération est toutefois très onéreuse. La terrasse peut servir de support pour un jacuzzi gonflable. Ceux qui possèdent une terrasse en bois doivent vérifier sa solidité. Dans le cas où le support serait en béton, il est suffisamment solide pour un tel projet. Pour installer une baignoire bouillonnante dans un jardin, il suffit de vérifier que le sol est plat et retirer les cailloux et autres objets pouvant endommager l’équipement. Il faudra déployer la bâche de protection avant d’y poser l’objet de loisirs.

Température idéale de l’eau du spa

Les équipements de détente modernes sont équipés d’une limitation de température empêchant l’eau de dépasser 40 ° C. Ce système de sécurité est aussi doté d’une protection hors-gel qui empêche l’eau d’atteindre une température inférieure à 6 ° C. Ceux qui souhaitent bénéficier d’un système permettant d’élever la température au-delà de 40 °C devront investir dans l’achat d’un modèle très ancien de spa. La particularité des vieux jacuzzis est que la limitation des sondes est plus élevée.

De nombreux experts affirment que, pour protéger l’épiderme, l’eau ne doit pas dépasser les 40 °C. Par mesure de sécurité, il est recommandé de prévoir un thermomètre à proximité pour contrôler l’eau avant de s’immerger. Cette mesure supplémentaire doit se faire malgré la présence de plusieurs sondes de contrôle installées dans l’équipement de détente. Les personnes qui utilisent régulièrement leur jacuzzi devront maintenir l’eau à température constante pour économiser leur facture d’électricité.

Installer des jets ou hydrojets sur un spa

Pour bénéficier de moments de détente durant votre séance de détente, pensez à installer un accessoire essentiel : l’hydrojet. Ce modèle de jet diffuse un mélange d’eau et d’air afin d’offrir des massages réparateurs et ciblés. Le principe de cet accessoire est d’accorder aux utilisateurs des séances de massage variées. Ce système permet de choisir la pression et la direction du jet. On peut aussi équilibrer l’eau et l’air pour entreprendre plusieurs catégories de massage. En fonction de la zone du corps que l’on souhaite traiter, on distingue différents diamètres d’hydrojet. Le massage dorsal nécessite des jets plus larges. Pour masser les jambes, on a besoin d’équipements moins puissants et plus petits.

On distingue des jets rotatifs ou fixes, des équipements fixés sur une zone spécifique de la cuve. D’autres jets bénéficient d’une orientation plus large. L’hydrojet soulage les maux comme les jambes lourdes ou les douleurs musculaires. Le soin dépend de la disposition et de la répartition des diffuseurs de jets dans le bassin. Les pompes procurent des massages stimulants qui améliorent le sommeil.

Moments de détente et vertus du jacuzzi

Les séances de jacuzzis offrent une immersion dans une eau chaude. Les bains à remous exercent des vertus propres à l’hydrothérapie, à la balnéothérapie et à l’hydromassage. En s’immergeant dans une eau chaude à remous, on bénéficie d’un moment de détente. Les sensations des bulles d’air sur le corps procurent du bien-être tout en luttant contre l’anxiété, le stress et en améliorant la qualité du sommeil.

Grâce à la présence des jets, on bénéficie des vertus de massage sur l’intégralité de l’organisme. D’après l’orientation et la puissance des buses, le spa d’intérieur et spa de jardin massent de manière ciblée. Durant ces moments de relaxation, on peut réduire les tensions musculaires, soigner les articulations des patients souffrant d’arthrite et arthrose. Ces soins se font grâce à une sensation d’apesanteur ressentie pendant la séance de jacuzzi.

Ce système de massage soulage aussi les raideurs dorsales et les tensions lombaires. Il élimine les toxines, stimule la circulation sanguine, soigne les troubles digestifs, les migraines, la cellulite, les sensations de jambes lourdes, raffermit les tissus de l’épiderme… De plus, ceux qui investissent dans un spa profitent de moments conviviaux avec leurs proches.