Toiture – charpenteisolement des combles

Pour faire des économies à long terme sur vos dépenses énergétiques, vous devez forcément procéder aux travaux de rénovation. En particulier, vous devez faire l’isolation des combles ; cette partie de la maison qui engendre les plus grandes pertes d’énergie. Mais quelles sont les différentes pistes pour bénéficier d’une aide de financement pour isoler votre habitation et plus spécifiquement vos combles ?

La prime énergie

La prime énergie se présente comme un financement résultant d’une stratégie mise en place par le gouvernement pour contraindre les fournisseurs d’énergie à payer pour l’impact de leurs activités sur l’environnement. Cette stratégie rentre dans le cadre de la politique « pollueur-payeur ». Les fournisseurs d’énergie et de carburant, pour ne pas être victime de sanctions, rachètent un grand nombre de Certificats d’Economie d’Energie (CEE) et confient leurs obligations de certificats à des entreprises habilitées. Ces dernières peuvent ensuite accorder une prime énergie aux citoyens les plus modestes pour leur rénovation thermique. Vous pouvez donc le demander pour isoler les combles. Cependant, sachez que pour bénéficier de la prime énergie, il faut répondre à un certain nombre de critères. Des outils sont disponibles en ligne afin de faire le test d’éligibilité. Entre autres facteurs pris en compte pour ce type de financement, il y a la situation géographique, les ressources et le nombre de personnes au sein du foyer. Pour plus d’infos, allez sur larenovationpourtous-sudouest.fr/.

Le Crédit d’Impôt Transition Énergétique

Plus communément appelé CITE, ce dispositif permet aux citoyens qui désirent effectuer des travaux de rénovation thermique, de bénéficier d’une réduction d’impôt équivalent à 30 % du montant total des dépenses liées aux travaux. Ce dispositif a été mis en place depuis plusieurs années et connait par moment de légères modifications. Le CITE peut être sollicité par tout occupant d’un logement sauf le bailleur lui-même. Ce crédit d’Impôt a été mis en place par le gouvernement afin d’accompagner les citoyens à effectuer plus facilement leu transition énergétique. Par ailleurs, cette aide à soumise à un certain nombre de conditions. En particulier, le logement concerné doit dater de plus de 2 ans et doit constituer une résidence principale. En outre, les équipements et les matériaux ainsi que les techniques utilisées doivent être conformes à des normes précises afin que la réalisation soit performante. Aussi faut-il que l’artisan en charge des travaux soit RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les autres aides au financement

Les subventions de l’ANAH constituent un type d’accompagnement spécifique à l’endroit des plus modestes pour l’isolation des combles ou pour d’autres travaux de rénovation. Mais elles sont accordées aux propriétaires qui vivent dans une même habitation depuis plus de 15 ans. L’Eco Prêt à Taux Zéro est accordé, quant à lui, pour la rénovation thermique d’un bien immobilier achevé avant 1990. Aucune condition de ressources n’est exigée ici. Pour la rénovation des logements achevés depuis au moins deux ans, vous pouvez aussi solliciter la TVA à taux réduit de 5,5%.