BlogBleu de travail

Il est déjà vieux de plus de cent ans : le bleu de travail a vu le jour à la même époque que les blue jeans. Sa couleur particulière répond à des critères bien précis qui font son succès à l’époque d’une industrialisation en plein essor. Peu coûteux à produire, peu salissant et robuste, telle sont les raisons pour lesquelles cet habit est aujourd’hui toujours aussi populaire.

Le bleu prusse, la couleur ouvrière par excellence

C’est un signe de ralliement entre les ouvriers, un symbole visuel marquant entre les professions. Tendance dès la fin du 18ème siècle, le fameux bleu prusse est rapidement repris par les marins, les facteurs, les militaires ou encore dans l’hôtellerie. Il est en effet peu salissant, et même les traces de suie ou de cambouis qu’il accumule disparaissent au premier lavage.

Les mécaniciens et professionnels de l’automobile adoptent fréquemment cet uniforme à l’entretien facile. De nos jours, les entreprises proposent à leurs employés des modèles sérigraphiés ou floqués d’un logo, ce qui contribue au sentiment de cohésion entre les membres de l’équipe.

Le vêtement professionnel permet une identité visuelle forte

Tant pour le client potentiel que pour les collaborateurs, le port d’un uniforme reconnaissable rassure sur le professionnalisme de la personne. Pensez à un chirurgien qui viendrait opérer son patient en jogging, ou à un coach sportif réalisant ses entraînements en costume trois pièces. Impensable, n’est-ce pas ? Le vêtement porté sur le lieu de travail présente donc un véritable impact sur la façon dont vous identifient vos interlocuteurs et peut à cet effet améliorer significativement vos rapports au sein de l’entreprise.

Chaque bleu nécessite certaines dispositions propres à l’emploi exercé par son propriétaire. Si vous travaillez comme préparateur de commande, vous n’aurez pas les mêmes besoins qu’un ouvrier soumis à des risques de blessures ou à des projections importantes de liquides.

Protéger et garantir un confort optimal

Tout au long d’une journée de travail, votre organisme subit des contraintes et est exposé à des risques plus ou moins élevés. L’habit professionnel s’adapte aux conditions les plus extrêmes, au titre d’EPI (Équipement de Protection Individuelle). La résistance avérée du bleu, qu’il soit en coton ou en synthétique, protège la peau des accrochages sur des pièces métalliques, des brûlures légères, des produits agressifs et des excès de température.

La coupe d’un vêtement pour professionnel s’ajuste aux morphologies féminines et masculines, car elle est ample et laisse le corps se mouvoir sans risque. Doté d’une ou plusieurs poches selon l’usage requis, le bleu peut servir à transporter des outils, afin de les conserver à portée de main à tout moment. Son entretien aisé le rend indispensable dans nombre de domaines, mécanique, industrie, agriculture ou même artisanat.