BlogIsolation thermique isolation de son

Le plancher bas d’un logement peut être la première source de déperdition de chaleur. Si on ne réalise pas une isolation du plancher, alors il n’y a pas que la perte de chaleur mais également une entrée de l’air froid dans la maison. Il y a une perte de chaleur qui peut aller jusqu’à 10 %. Cela entraîne par la suite une augmentation de la consommation en chauffage, ce qui n’apportera rien de bon sur la facture énergétique du foyer. Isoler son sol constitue alors une grande importance.

Pourquoi procéder à l’isolation du plancher bas ?

S’il est fortement recommandé d’isoler sa maison, c’est pour pouvoir profiter des divers avantages sur le plan économique. On peut énumérer 3 grandes raisons qui doivent pousser un locataire ou un propriétaire à isoler son sol :

– Economie d’énergie : l’isolation du plancher bas permet de réduire les déperditions de chaleur. De cette manière, on réduit également le besoin en chauffage. On est en effet contraint d’augmenter la puissance du chauffage lorsque les ponts thermiques vont privilégier l’entrée de l’air froid. Ce qui va par la suite affecter la consommation en énergie. La solution adéquate est l’isolation du plancher bas car non seulement on améliore le confort dans le logement, mais on réalise également des économies d’énergie.

– Le confort : faire des travaux d’isolation est un excellent moyen pour améliorer le confort de vie. On oublie donc les sensations de froid quand on pose le pied au sol. Même quand un logement est surchauffé, il est toujours désagréable de mettre un pied sur les parois froides. L’isolation du plancher bas aide à gagner environ 5°C.

– La rentabilité : l’isolation est un investissement qui s’avère être rentable sur le long terme. Bien évidemment, cela dépend de divers critères, à savoir le type d’isolant, l’épaisseur, la surface à isoler, et bien plus encore.

Pour savoir comment isoler gratuitement son sol, cliquez ici.

Financement de l’isolation du plancher bas

Aujourd’hui, isoler son sol ne doit plus vraiment poser de problème. On peut désormais bénéficier de subventions sur les travaux de rénovation énergétique par les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Grâce à la Loi Pope, les clients des fournisseurs d’énergie peuvent effectuer aisément des travaux de rénovation pour l’efficacité énergétique. Ce sont les pouvoirs publics qui exigent la réalisation d’économie. Les travaux procurent alors le droit à un certificat : CEE. Ce genre de principe permet donc de bénéficier d’une isolation gratuite du plancher, par le biais d’une subvention. Depuis la mise en vigueur de la loi pour la Transition Énergétique et la Croissance Verte, les aides qui peuvent aller jusqu’à la gratuité sont à disposition des ménages les plus modestes. Certaines offres consistent à payer 1€ pour l’isolation des plafonds des sous-sols.

Comment bénéficier du financement pour l’isolation gratuite des planchers bas ?

Si on prévoit de faire des travaux pour une isolation du sol, alors on doit savoir que seuls ceux qui sont dits “par le bas” bénéficient de la gratuité. Pour qu’on bénéficie d’une isolation gratuite des plafonds des sous-sols, on doit confier l’exécution des travaux par des artisans Reconnus Garants de l’Environnement (RGE). Ils sont en effet une garantie pour la réalisation d’une parfaite isolation thermique et écologique. Comme il a déjà été dit un peu plus haut, l’isolation des planchers bas minimise les ponts thermiques qui proviennent du sol dans les pièces à vivre. L’isolation gratuite du sol concerne seulement les sous-sols non chauffés. Ce genre de travaux peut être difficile en raison de la présence des tuyaux ou autre. Il est aussi important d’éviter les moisissures de l’isolant en vérifiant que la pièce se trouvant en bas du plancher du rez-de-chaussée soit bien ventilée. Pour en apprendre davantage sur les conditions du financement, on peut aujourd’hui consulter des sites spécialisés.