Nécessaires pour immobiliser des pièces à travailler, les étaux et serre-joints permettent de gagner du temps au cours des différentes opérations de serrage. Chaque outil a sa particularité et il convient de choisir celui qui est le mieux adapté à vos travaux.     

Particularités des étaux et serre-joints

Installés sur des supports convenables ou des établis, les étaux sont destinés à stabiliser des pièces ou des ensembles mécaniques qui seront par la suite limés, coupés ou démontés. Chaque étau comprend un mors fixe et un mors mobile qui, grâce à un système de serrage, enserrent la pièce ou l’ensemble à travailler. Le mors mobile est intégré à une partie mobile coulissant dans la partie fixe. L’étau de bricolage est également composé d’une vis de serrage pouvant être visible ou non et nécessitant un entretien régulier par graissage. Servant à manipuler la vis en vue de desserrer ou serrer les mors, la manette de serrage se présente sous forme d’une tige qui coulisse dans la tête de vis. En outre, la base tournante ou immobile est fixée sur un établi ou une table à l’aide de boulons ou de vis de serrage.

Sur www.mr-bricolage.fr, vous trouverez divers étaux et serre-joints permettant de faciliter vos opérations de serrage. Dotés d’une puissance de serrage atteignant les 1200 kg et d’une capacité de serrage de plusieurs mètres, les serre-joints permettent d’immobiliser une pièce sur un établi. Ils peuvent être employés dans des opérations de séchage, de soudure, de perçage ou pour réaliser une coupe sur deux pièces assemblées. Nécessaires en bricolage, ils sont également essentiels en menuiserie et en maçonnerie. Avec ce type d’outillage à main, le serrage peut se dérouler par frappe, par vissage ou par pincement.

Bien choisir ses étaux

Il existe divers types d’étaux qui doivent être choisis en fonction des travaux à réaliser. Si vous devez travailler sur une longueur de serrage considérable, optez pour un étau mobile. Si vous disposez d’un espace restreint, mais que vous souhaitez tout de même serrer de longues pièces, choisissez un étau à base tournante.

Généralement utilisées dans les étapes de collage pour réaliser des cadres, l’étau d’angle permet d’assembler et de serrer deux pièces qui forment un angle de 90°. Convenant à toute sorte de support, l’étau à agrafe est muni d’une vis serre-joint dans sa partie inférieure. Quant à l’étau à main, il est employé par le maquettiste ou le joaillier pour travailler des petites pièces à la ponceuse ou à la meule.

Pour vos travaux d’intérieur ou sur chantiers, préférez un étau tréteau portable offrant un gain de temps considérable grâce à un serrage rapide. Équipé de deux guides, l’étau fixe d’établi est employé par le menuisier pour maintenir les mors parallèles. En outre, pour effectuer des filetages sur tubes, les plombiers et les tuyauteurs se servent d’un étau serre-tube pouvant se fixer en bout d’un établi. Ce modèle est doté d’une glissière en fonte souple, d’une arcade à crochet et d’une base.

Muni de mâchoires pivotantes, l’étau multifonctions est adapté pour tenir des tuyaux et des tubes. Cet étau de bricolage comprend une rainure en v simplifiant le serrage des objets cylindriques. Par ailleurs, l’étau d’établi à base fixe est régulièrement utilisé par les bricoleurs. Il peut être fabriqué en acier ou en fonte.

Opter pour les serre-joints convenables

Selon le type de pièce que vous souhaitez travailler, vous trouverez différentes sortes de serre-joints adaptés à celui-ci. Semblable à une pince, le serre-joint à pince présente un ressort servant à resserrer les becs de ce type d’outillage à main. Le serre-joint à vis est peu puissant et convient pour les petits travaux. Il comporte une partie visible du filetage.

Avec le serre-joint, le maçon peut réaliser le serrage par frappe du coulisseau, une pièce mobile coulissant le long du rail en acier. Doté d’une puissance de 800 à 1200 kg, le serre-joint à pompe est adapté pour réaliser des couples de serrage élevés. Il est équipé d’une petite barre métallique, perpendiculaire à l’axe de la vis et d’un filetage entièrement mis à l’abri des impuretés, des soudures et des coups.

Si vous souhaitez caler une pièce, optez pour un serre-joint automatique ou serre-joint une main. Facile à manier avec une seule main, cet outil est doté d’une puissance limitée à une centaine de kg.