Blogbois de chauffage

Depuis longtemps, l’homme utilise le bois à diverses fins, notamment pour se chauffer. Aujourd’hui, grâce à la régénération naturelle des forêts, le bois est encore disponible en grande quantité. Une partie de ce bois est toujours utilisée comme bois de chauffage sous forme de bûches provenant de la coupe des arbres ou sous forme de bûches densifiées résultant d’un procédé de transformation.

À propos du bois densifié

La bûche densifiée est une bûche fabriquée au départ de sciures et de copeaux récoltés dans les scieries et les ateliers de menuiserie. Les branches résultant de l’élagage des arbres conviennent également car le bois est broyé. Ensuite, le bois qui a été réduit en petites particules passe au four afin d’éliminer un maximum d’humidité. Il peut alors être compressé de différentes manières pour obtenir des bûches de jour ou des bûches de nuit. De plus amples informations sur la buche compressée de nuit vous permettra de savoir comment bien vous chauffer.

Il est important de souligner qu’aucune substance chimique n’est utilisée pour la fabrication de ces bûches, que ce soit pour assurer le maintien de leur forme ou garantir leur conservation, elles sont donc 100% naturelles. En plus de cela, la fabrication de ces fausses bûches évite une coupe effrénée des forêts, puisqu’elle permet le recyclage de sous-produits du bois issus d’entreprises le plus souvent locales. Le bois de chauffage densifié est donc une énergie écologique d’autant plus que sa combustion n’impacte pas la couche d’ozone.

Comparaison entre bûche traditionnelle et bûche densifiée

Le prix est généralement le premier critère pris en compte et les bûches compressées coûtent plus cher. Mais dans ce cas-ci, le prix n’est pas le principal facteur de comparaison entre les deux types de bûches mais bien le taux d’humidité du bois. Le taux d’humidité de la bûche de bois densifié ne dépasse pas les 10%. Dans le cas du bois de coupe, l’humidité varie généralement de 17 à 30% sinon plus. Or, un taux d’humidité élevé signifie une combustion de mauvaise qualité et donc un pouvoir calorifique plus faible. Une seule bûche de bois densifié dégage la même quantité de chaleur que plusieurs bûches traditionnelles.

Le côté pratique est le second critère de comparaison. Les bûches de bois compressé demandent peu de place de stockage à l’abri de l’humidité. Une palette d’une tonne de bûches densifiées remplace quatre stères de bois traditionnel. Dans de telles conditions, même les personnes habitant en ville peuvent envisager de se chauffer au bois compressé car la réserve de bûches tient sans problème dans un coin de garage sans occasionner de désordre.

Ce qu’il faut encore savoir

Le bois de chauffage densifié convient aussi bien pour les appareils de chauffage ouverts que fermés : cheminée, poêle, insert ou encore chaudière de chauffage central. Durant la journée, vous pouvez approvisionner le foyer en y déposant une bûche de jour à la fois. Placées dans une cheminée ouverte, les bûches se consument approximativement en une heure tandis que dans un poêle fermé, une bûche dure environ 3 heures. La buche de nuit se consume plus lentement, ce qui permet de répandre une douce chaleur durant 6 à 8 heures. Le matin, vous n’aurez qu’à poser une bûche de jour sur les braises pour relancer le feu.

Si auparavant vous utilisiez du bois traditionnel et que vous ne savez pas combien de bois densifié commander la première fois, vous pouvez vous baser sur la règle qui suit : 4 stères de bois traditionnel fournissent la même chaleur qu’une tonne de bûches compressées. Une palette de ces bûches suffit généralement pour un chauffage d’appoint, deux seront nécessaires pour un chauffage central. Si on vous propose des bûches provenant de résineux et de feuillus, sachez que la différence est minime entre ces deux essences car l’une et l’autre s’enflamment rapidement et répandent aussi tôt une forte chaleur.