ElectricitéCoffret électrique de chantier

Le coffret de chantier est utilisé de façon temporaire lors des chantiers BTP, que ce soit des travaux de construction ou de rénovation.

Ce dernier permet, en fonction de leur position dans la chaine de distribution électrique,  à tous les intervenants concernés, de brancher leurs outils et leurs appareils électriques afin de réaliser les travaux. 

Un coffret de chantier : c’est quoi ?

Il s’agit du coffret temporaire sur lequel tout le personnel du chantier a accès à l’électricité. Il peut contenir des prises électriques ainsi que les protections associées.

Le coffret électrique de chantier doit assurer la protection des biens qui y sont reliés mais également la sécurité des personnes qui utilisent le matériel électrique relié à celui-ci.

Chaque coffret électrique de chantier doit disposer de qualités indispensables pour une parfaite utilisation comme :

-Une coupure d’urgence, souvent présentée sous forme d’arrêt coup de poing pour couper immédiatement le courant lors d’un incident sur le chantier.

-L’étanchéité aux corps extérieurs solides et liquides grâce à l’indice de protection IP afin de résister à toutes les contraintes d’un chantier (poussière, eau, aléas climatiques…)

-Robustes et résistants aux chocs grâce à l’indice IK (protection mécanique internationale)

-Faciles à transporter : en effet le coffret de chantier peut être mobile donc être amené à être déplacé de façon régulière

-Conformes aux normes applicables

-Adapté à une utilisation intense

-Respecte la norme NFC 15-100

Le coffret électrique étant exposé à de nombreuses contraintes (telles que la poussière, la boue, les aléas climatique), il doit être protégé au maximum avec un bon IP.

Qu’est-ce que l’IP ?

L’indice de protection IP est paru pour la première fois en 1989. Il s’agit d’un standard international relatif à l’étanchéité provenant de la CEI.

CEI signifie Commission Electronique internationale.  C’est elle qui fixe les normes internationales pour tous les domaines électriques dont l’indice de protection IP.

L’indice IP définit le niveau de protection d’un matériel électrique aux pénétrations de corps solides et liquides.

Le format de cet indice se présente ainsi :

-Un premier chiffre qui indique le niveau de protection du matériel contre l’intrusion des corps solides étrangers

-Un second chiffre indique le degré de protection contre la pénétration de liquides nuisibles au bon fonctionnement du matériel

De plus, deux lettres additionnelles peuvent être ajoutées à ces deux chiffres :

1ère lettre allant de A à D :

A -> protection de la personne contre l’accès à des parties dangereuses avec le dos de la main

B -> protection de la personne contre l’accès à des parties dangereuses avec le doigt

C -> protection de la personne contre l’accès à des parties dangereuses avec un quelconque outil

D -> protection de la personne contre l’accès à des parties dangereuses avec un fil

2ème lettre allant de H à W :

H -> information supplémentaire spécifique au matériel à haute tension

M -> information supplémentaire spécifique : mouvement pendant l’essai à l’eau

S -> Information supplémentaire spécifique : stationnaire pendant l’essai

W -> Information supplémentaire spécifique : intempéries.

Voici quelques exemples d’IP

L’IP 20 protège contre les corps solides supérieurs à 12,5mm. En revanche, le 2ème chiffre étant 0, il n’y a aucune protection contre les intrusions d’eau.

L’IP 23 aura une première résistance à l’eau et à l’humidité mais le matériel ne sera pas pour autant étanche et ne doit pas être placé au-dessus d’une douche par exemple.

L’IP 44 protège le coffret électrique de chantier contre les corps solides supérieurs à 1 mm et contre les projections d’eau de toutes directions.

L’IP 65 et l’IP 66  protègent complètement le matériel électrique contre les poussières et contre les jets d’eau de toutes directions à la lance.

Un IP 67 sur un coffret de chantier indique qu’il est totalement étanche à la poussière. De plus, il est protégé contre l’immersion temporaire jusqu’à 1 mètre de profondeur.

Enfin, l’IP 68 protège contre l’immersion prolongée (piscine, extérieur, salle de bains…).

L’IP des coffrets de chantier

Un IP à 0 est interdit car aucune protection n’est assurée. Un IP à 2 ou 3 n’est pas suffisant non plus car on trouve sur un chantier tous types de corps extérieurs solides pouvant endommager le matériel et les circuits électriques (poussière, cailloux, graviers…).

Pour le matériel électrique de chantier il est donc préférable et recommandé d’avoir des appareils ayant un IP de 4 minimum.